Faites la liste de vos jalousies pour mieux vous connaître

Depuis quelques temps, ça ne va pas. Vous avez plus de mal à vous lever, vous prenez moins de plaisirs à faire les choses que vous faites au quotidien. Vous vous sentez plus triste, plus seul(e), et vide sans raison apparente. 

Ce genre de situations est assez courant : dans la vie, il y a des hauts et des bas. Certes, il nous est possible d’agir au maximum sur notre vie (à travers la pratique d’un sport, la méditation, les choix que nous faisons, les proches que nous gardons à nos côtés…) mais parfois on sent que la vie nous échappe sans qu’aucun contrôle ne soit possible. On se retrouve bloqué, face au mur, perdu.

Que faire lorsque vous vous sentez coincé(e) dans votre propre vie ? 

Ce genre de situation n’est pas à prendre à la légère ! Tout votre être vous crie que quelque chose ne va pas, que vous en soyez conscient ou pas. Prenez le temps de vous poser, et réfléchir, sans distraction extérieure. Il est bon parfois de faire un break pour se rassembler, se perdre dans les méandres de nos pensées pour y voir plus clair.

Personnellement, lorsque mon esprit va à 3’000 km/h, je trouve que la méditation aide à me calmer et me recentrer pour ce genre d’exercice. Dans un premier temps, elle m’aide à me canaliser en évacuant les pensées parasites, pour ensuite faire place au noeud du problème qui me taraude depuis quelque temps. L’idée est de clarifier sa vision pour se concentrer sur l’essentiel. 

La liste de jalousies

Un exercice que je trouve extrêmement utile, et peut être plus facile pour ceux qui n’ont jamais fait de méditation est d’établir une liste de nos jalousies. Cela peut paraître étrange de se concentrer sur une émotion vue comme négative pour en tirer du positif, pourtant il faut savoir que chacune de nos émotions, chaque sentiment, qu’il soit positif ou négatif fait partie de nous pour une raison. 

Il n’y a pas de lumière sans ombre, et cette part d’obscurité fait partie de nous, rien ne sert donc de tenter de la dissimuler puisqu’elle ne s’en ira pas. On peut apprendre à gérer sa colère, sa tristesse, son ressentiment pour sûr, mais il est d’autant plus intéressant d’apprendre à les comprendre afin de soulever le coeur du problème : « Pourquoi est-ce que je suis en colère contre mon collègue ? », « D’où vient cette jalousie envers mon amie ? »…

Concentrons-nous donc sur cet exercice d’identification de nos jalousies. Un crayon et une feuille suffisent (il est toujours mieux de mettre sur papier ses pensées afin de s’en souvenir, et de mieux en prendre conscience). Le but est de penser à tout ce qui vous fait ressentir de la jalousie chez les autres, en d’autres termes : qu’enviez-vous aux autres que vous ne possédez pas vous-même ? Que ce soit des personnes connues ou de votre entourage, peu importe, le but étant d’établir une liste des items qui vous posent problème. 

Faites trois colonnes : la première pour identifier la personne sur laquelle vous vous concentrez, la deuxième pour expliquer ce que vous jalousez chez elle, la troisième pour traduire cette jalousie. Vous pouvez télécharger le tableau déjà fait que j’ai créé pour vous ici : Prompt – Tableau de jalousies.

Vous pouvez par exemple être jalouse de votre cousine car elle a un corps parfait et musclé ; votre collègue qui vient de démissionner pour se consacrer à sa passion et qui vient de faire éditer son premier livre ; votre ex du lycée que vous suivez sur instagram et qui fait le tour du monde…

Une fois les deux premières colonnes remplies, vous devriez vous sentir à la fois bien d’avoir mis cela sur papier, mais également énervé(e) de voir en face de vous toute cette réussite qui semble ne pas vous concerner. Le but est maintenant de réaliser que ces jalousies cachent quelque chose de plus profond : ce n’est pas que vous n’aimez pas ces personnes ou que vous leur souhaitez du mal, cette liste est en réalité un miroir qui vous montre ce qui ne vous satisfait pas chez vous, ce qu’il vous manque, ce que vous souhaitez accomplir. 

Ainsi, en pensant au corps parfait de votre cousine, rappelez-vous qu’elle fournit probablement plus d’efforts pour arriver à ce résultat, par le biais d’entrainements sportifs calibrés et d’une alimentation saine. Acceptez que si vous en êtes jalouse, cela provient probablement du fait que vous vous sentez mal dans votre peau. Au lieu de vous lamenter, rappelez-vous que tout effort se paie et établissez un plan d’action pour être satisfait de votre corps et construire un rapport plus sain avec celui-ci. 

Quant à votre collègue qui a démissionné et à qui tout semble sourire, peut-être que votre agacement vient du fait que vous aussi vous ne vous épanouissez pas, ou plus, dans votre travail et qu’il est temps pour vous d’en changer. 

Enfin, cet ex baroudeur vous rappelle probablement à la réalité de votre vie : il se peut que cela rejoigne le fait que votre travail ne vous plaise plus, et que vous exprimez donc un fort désir d’évasion et de liberté à travers la jalousie pour ses voyages ; cela peut aussi venir d’un inconfort financier, en vous faisant réaliser que vous ne pourrez jamais réaliser un tel périple (en plus des considérations de travail, vie de famille etc qui peuvent vous faire sentir coincé). Plus simplement, vous avez peut-être également besoin de vacances 😉 !

En conclusion

Cet exercice est plutôt simple et rapide, et permet de se rendre compte de façon efficace que les problèmes que nous avons (ou pensons avoir à cause de notre vision de la vie plutôt négative) ne viennent pas des autres, mais qu’ils ne sont qu’un miroir nous renvoyant l’image de la personne que nous souhaiterions être, mais que nous nous empêchons inconsciemment de devenir.

Notre ego est puissant et nous pousse à revêtir des masques pour éviter de constater le nerf de nos tracas. Il nous empêche de réaliser qu’en réalité, nous sommes maîtres de nos décisions, de nos choix. L’ancrage dans nos routines et nos croyances bloque notre potentiel d’épanouissement et peut nous rendre triste, seul(e), vide, aigri(e), en colère, sans que l’on comprenne pourquoi. Mais rappelez-vous qu’à la racine de tout ça, votre façon de penser et vos choix sont responsables de votre vie aujourd’hui, vous n’êtes pas une victime des circonstances !

Pour vous faciliter la tâche, j’ai réalisé un tableau de jalousies que vous pouvez télécharger et imprimer afin de le remplir. Cliquez ici pour le télécharger : Prompt – Tableau de jalousies et n’hésitez pas à me faire savoir si l’exercice a porté ses fruits !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :