Minimalist serie #1 : 15 objets dont vous n’avez pas besoin

Le minimalisme est à la mode en ce moment – se défaire de ses possessions afin de se détacher de l’attachement matériel qu’on leur porte. Cette démarche est noble, et bénéfique à tous : désencombrer son espace pour vider son esprit est une bonne technique pour être plus calme, moins sujet au stress, plus créatif et l’avantage est que chacun peut calibrer le processus en fonction de ses besoins.

Il n’est pas nécessaire de faire comme cet article que vous avez lu où un homme a tenu à ne garder que 40 objets, ou encore de vendre/donner tout ce qui est considéré comme superflu comme vos livres ou vos vinyles si vous y attachez une grande importance et que vous en séparer vous cause plus de mal que de soulagement. L’important, comme pour toutes les tendances, est de bien définir ses besoins, ses attentes, ses objectifs.

Cela étant dit, internaliser certaines décisions dans votre démarche minimaliste peut vous aider à atteindre vos objectifs et simplifier votre vie. Voici une liste non-exhaustive de quinze objets dont vous n’avez probablement pas besoin !

1. Les gadgets de cuisine

A quoi bon accumuler un spiralizer, différents types de hachoirs, un coupe-pizza, un séparateur de jaunes d’oeufs, un découpe-avocat… Souvent les gadgets comme ça se cassent rapidement, ou finissent par prendre la poussière au fond d’un placard. S’en détacher c’est de l’argent économisé, et de l’espace libéré !

2. Les sachets plastiques

Mauvais pour la planète, salissants, vite cassés… Jetez votre « sac à sacs » et optez plutôt pour quelques jolis cabas en paille et tote bags en tissu pour faire vos courses. La seule contrainte est de prendre l’habitude d’en avoir un sur vous !

3. Les stylos et fournitures de bureau

A chaque évènement ou salon ou réunion à laquelle nous assistons, des tote bags de cadeaux nous sont souvent offerts et parmi la montagne de prospectus, des stylos ! Alors oui, en avoir quelques uns est indispensable, mais avez-vous vraiment besoin d’une boîte entière de dix couleurs différentes ? Cela va de même pour les blocs de post-it, les rouleaux de scotch et paires de ciseaux en double… A moins d’avoir un métier manuel et d’être accro aux DIY, vous pouvez sûrement en faire don (à une école ou un centre par exemple).

4. Les échantillons gratuits

Dans la rue, dans les magazines, à des inaugurations… On trouve des échantillons de tout (beaucoup de cosmétiques !) un peu partout. Apprenez à les refuser ! Non seulement en général ils sont gardés pour des voyages, et ont expiré d’ici-là, mais ils ne sont généralement pas naturels ou adaptés à votre type de peau… Bonus : cela limite votre consommation plastique

5. Les souvenirs de vacances

Oui, certains aiment ramener un souvenir de vacances, mais est-il nécessaire d’acheter tous les petits bibelots que l’on voit partout : aimants, porte-clefs, mugs…? Après tout, vous n’avez pas vraiment besoin d’objets pour vous rappeler vos vacances, vos souvenirs sont dans votre tête (et sur vos photos !) En général, quand je pars à l’étranger, si j’ai envie de ramener quelque chose, j’essaie de faire en sorte que ce soit quelque chose d’utile qui m’apportera de la joie sur le long terme (et qui ne me fera pas regretter de l’avoir acheté quand je ferais les poussières chez moi !), par exemple un bijoux, un vêtement, une peinture ou un livre ! Le plus : quand on vous demande d’où vient ce châle, ou cette bague, vous pourrez dire « Oh d’Inde, j’y ai passé quelques semaines l’an dernier ! » Super moyen d’entamer une conversation.

6. Les vieux magazines et journaux

Souvent accumulés et oubliés, allez-vous vraiment les relire ?

7. Les menus de take-out et autres prospectus

Pour ceux qui ne sont pas encore 100% digitalisés, jetez les pubs et prospectus que vous recevez (encore mieux : mettez un autocollant « pas de pub svp » sur votre boîte aux lettres, même si parfois le facteur fait du zèle…) et débarrassez-vous de menus de restaurants qui trainent : ça désencombre, et vous évitera de plus facilement céder à la tentation !

8. Le matériel électronique cassé

On a tous un vieux téléphone ou appareil photo qui traine au fond d’un tiroir, sans parler des câbles qui ne servent à rien. Le temps est arrivé de faire un tri, et d’emmener au recyclage ce qui peut l’être !

9. Les vêtements usés, qui ne vous vont ou plaisent plus

Les habits tachés ou troués que l’on garde pour les déménagements ou comme pyjama ? Poubelle ! Quant aux vêtements qui ne vous vont plus, ne vous embêtez pas à les garder « au cas où vous perdiez/repreniez du poids » car vous serez davantage heureux(se) de vous acheter de nouvelles pièces. Et pour ceux qui ne vous plaisent plus, donnez-les ! Ne culpabilisez pas de les avoir acheté sans qu’ils aient (trop) été portés : ils auront servis à être sûr(e) de votre style personnel. Une bonne technique est de se demander si vous avez porté tel ou tel article l’an passé.

10. Les médicaments expirés

Inutiles voire dangereux, désencombrez votre étagère de médicaments et déposez-les à la pharmacie la plus proche !

11. Les paquets de sauces industrielles

On jette ! Non seulement non, vous ne vous en servirez jamais, mais en plus ils sont souvent pleins de conservateurs, de sucres et d’additifs !

12. Les pots et tupperwares

Un sérieux tri s’impose : sans couvercle ? Poubelle ! Taché ? Poubelle ! Déformé ? Poubelle !

13. Le maquillage

De même que la nourriture, le maquillage expire et plus vite qu’on le croit : environ 2 ans pour les fards, rouges à lèvres et crayons, 6 à 9 mois pour les crèmes et fonds de teint, 3 mois pour les mascaras et liners liquides… Alors on cherche le petit pictogramme sur chaque produit, et on fait le tri pour s’éviter une infection !

14. Vos livres, CD et DVD

Non, vous n’êtes pas obligés de TOUT jeter, cependant nous avons tous des livres/CD/DVD qui sont abîmés, ou qui ne nous apportent aucune joie, ou encore que nous savons que nous n’allons jamais lire/écouter/regarder. Alors on vend, ou on donne car ça peut faire plaisir à notre entourage !

15. Les cadeaux que vous n’aimez pas 

Nous avons tous reçu au moins une fois dans notre vie un cadeau qui ne nous a pas plu. Certains s’obligent à le garder par politesse, même s’il est caché au fond d’un placard… Cependant le but d’un cadeau est de faire plaisir, pas simplement de prendre de l’espace sans être utilisé. Alors si ce qui vous fait plaisir est de ne plus l’avoir, débarrassez-vous en, et votre réticence avec !

 

 

 

 

 

 

 

4 Replies to “Minimalist serie #1 : 15 objets dont vous n’avez pas besoin”

  1. Ton article tombe à pic. Je suis dans une démarche de vide/tri (par forcément à vocation de minimalisme, quoi que…).
    J’essaie de procéder pièce par pièce… Ma peur : me débarrasser d’un truc dont j’aurai besoin par la suite…
    J’y vais mollo mollo du coup 🙂

    1. Ah oui c’est souvent la plus grande barrière qu’on se met ! Il faut y aller doucement mais je pense que procéder par catégories (tous les vêtements / les livres etc) fonctionne mieux que par pièce, ça évite les répétitions et de revenir en arrière sur certaines décisions ! 🙂

  2. Très bon article. D’abord, il est bien écrit et ensuite, il est terriblement vrai ! En tout cas merci pour le partage très utile ????

    1. Merci ! Je réponds un mois après mais je n’avais pas vu la notification de ton commentaire haha, mille excuses. En tout cas ça me touche que tu trouve ça bien écrit 🙂 à bientôt sur le blog j’espère ? 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :