Rencontre avec Victoire d’Adapte-moi Si Tu Peux : le podcast qui compare des livres à leurs adaptations à l’écran

A l’occasion de la sortie de son nouvel épisode sur Frankenstein auquel j’ai participé (à écouter sur les plateformes iTunes, Ausha, Spotify…), je vous propose aujourd’hui de rencontrer Victoire, en charge du podcast Adapte-moi Si Tu Peux.

*

Bonjour Victoire, merci de te prêter au jeu d’un petit interview ! C’est la première fois ?

Bonjour Manon ! J’ai déjà eu l’occasion de faire des interviews en podcast mais c’est effectivement la première fois que je m’y prête à l’écrit. ☺ 

Dis-moi, si tu es là c’est pour nous parler podcast. Peux-tu présenter le thème du tien, Adapte-moi si tu peux ? 

Très simplement, Adapte-Moi Si Tu Peux est un podcast qui compare des livres à leurs adaptations en films ou en séries !

Depuis quand existe-t-il ? A quelle fréquence le diffuses-tu ?
À la base ce concept avait été imaginé par mon copain, Hugo, et le premier épisode sur La Fille du train est sorti en novembre 2017. Un deuxième épisode est sorti en mai 2018, et le mois suivant, Hugo m’a proposé de récupérer ce podcast pour l’animer ! Adapte-Moi Si Tu Peux a donc été relancé en juillet 2018 avec Au Revoir Là-Haut, et depuis nous sortons un épisode par mois.

Pourquoi avoir choisi de mixer justement cinéma et littérature ? Les deux thèmes vont en effet bien ensemble, mais j’ai l’impression qu’en général on traite soit de l’un, soit de l’autre non ? Dirais-tu qu’AMSTP est novateur dans ce sens ou d’autres initiatives dans une veine similaire existent ? 

Cinéma et littérature sont mes deux passions, j’ai toujours été une grande lectrice et j’aime beaucoup regarder des films ou des séries, le concept me parlait donc particulièrement. Beaucoup de films sont basés sur des romans, c’est d’ailleurs souvent un argument marketing pour attirer les spectateurs ! Et lire les romans de base donne aussi des clefs de compréhension quand on regarde un film, c’est très complémentaire finalement. 

Je ne pense pas qu’AMSTP soit novateur dans le sens où il existe certainement des blogs qui ont fait cet exercice de comparaison, ainsi que des chaînes YouTube (je pense notamment à la YouTubeuse Ginger Force). Disons que c’est le premier podcast consacré à ce thème. ☺

Et est-ce que ce n’est pas risqué comme thème finalement ? En général, il faut dire que l’on trouve souvent l’adaptation d’un film ratée comparé au livre ! Qu’en penses-tu ? 

Au contraire, c’est tout l’intérêt du thème ! Comprendre les choix de l’adaptation, et essayer de la juger à la fois en tant qu’œuvre individuelle et en tant qu’adaptation. Par exemple, un film peut être un bon film mais une mauvaise adaptation, et à l’inverse un mauvais film peut en fait être une bonne adaptation ! Et puis même quand l’adaptation est très mauvaise, ça donne toujours matière à débattre et à s’amuser pendant l’enregistrement.

© Instagram @Adaptemoisitupeux

AMSTP, c’est seulement pour le couple roman-film, ou c’est ouvert à toute forme d’écrit (BD, manga, nouvelle…) qui aurait généré une adaptation sur écran ? D’ailleurs, je dis bien sur « écran », et non « grand écran », car qu’en est-il des séries ? Je pense notamment à l’adaptation de Glacé de Bernard Minier, ou plus récemment de la célèbre Vérité sur l’Affaire sur Harry Quebert de Joel Dicker… 

J’avoue que je ne lis pas de BD et de mangas, du coup pour l’instant c’est surtout consacré au duo roman-film, mais j’ai prévu d’élargir aux nouvelles (je pense notamment à L’étrange histoire de Benjamin Button de F.S. Fitzgerald) et aux pièces de théâtre !

Et effectivement on va aussi traiter des séries, cela risque juste de prendre un peu plus de temps en termes de visionnage et d’analyse qu’un film de deux heures ! Pour l’instant on a prévu de faire un épisode sur La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, et un autre sur La Servante Écarlate de Margaret Atwood. Je me garde de côté ta recommandation de Glacé…

Qu’est-ce qui te plait dans le podcast ? C’est un média assez particulier il faut dire, à cheval entre la radio, le billet de blog personnel, la critique journalistique… mais ça se démocratise !

J’aime beaucoup ce format qui est très libre, moins calibré qu’une critique écrite, mais qui est plus direct que de la radio ! On peut suivre une certaine construction, tout en échangeant assez librement. Le fait de pouvoir échanger avec d’autres intervenants est, d’ailleurs, un autre point qui me plaît dans le podcast : ça permet de débattre et de proposer de multiples points de vue, contrairement aux articles qui sont plus personnels et ne présentent généralement qu’un seul avis.

© Instagram @Adaptemoisitupeux

Comment choisis-tu les couples à chaque fois ? Est-ce au coup de coeur, selon ce que tu as dans la bibliothèque, ou tu essaies de suivre l’actualité ? 

Les trois raisons ! Suivre l’actualité est un peu plus difficile par contre, comme la lecture peut prendre du temps, mais on essaye de s’y attacher davantage : par exemple j’ai lu récemment le premier tome de Mary Poppins, pour essayer de rebondir sur le nouveau film qui sort en décembre. Et cela dépend aussi des suggestions des autres intervenants, comme pour Call Me By Your Name qui avait été soumis par Pascale. Enfin, on souhaite aussi faire des titres iconiques de la littérature et du cinéma, comme c’était le cas pour Les Dents de la Mer ! 

Et en général, c’est le livre que tu lis en premier et qui te donne envie de voir le film ? Ou l’inverse ? 

Oui en général c’est ce qui se passe, dans la mesure du possible j’essaie de lire le livre avant de voir le film. Mais même si c’est plus rare, l’inverse peut se produire aussi : cela a été le cas avec la série The Handmaid’s Tale (La Servante Écarlate) avec Elisabeth Moss que j’ai adorée, et qui m’a du coup donné envie de lire le roman de Margaret Atwood !

© Instagram @Adaptemoisitupeux

Parlons plus techniquement, sur la préparation que requiert un épisode. Quel est le travail de préparation avant chaque émission ? 

Il faut d’abord lire le livre, forcément, et rien que ça peut prendre plusieurs jours, d’autant plus que je ne suis pas seule à enregistrer : il faut donc parfois passer le livre après et attendre que l’autre personne (en général, Hugo ou Pascale) ait fini de le lire aussi. Ensuite il faut regarder soit le film, soit la série, du coup cela peut prendre minimum deux heures et jusqu’à 8-10h selon le nombre d’épisodes… Et enfin, je prends quelques notes pour me rappeler des grands thèmes du titre, mais aussi les noms des auteurs, réalisateurs, acteurs, etc. C’est pour ça qu’on est sur un rythme d’un épisode par mois, afin de ne pas se stresser avec les délais.

Et en aval, une fois que c’est enregistré ? 

Là aussi, ça peut prendre quelques heures, en fonction de la durée de l’épisode. En soi, il y a peu d’habillage sonore à ajouter (le générique du podcast, la bande-annonce du film, et une musique de fin) mais je fais pas mal de montage pour essayer, dans la mesure du possible, de supprimer les blancs, ou encore les « Euh » ! Et il y a bien sûr le mixage, que j’ai encore du mal à maîtriser parfois. J’apprends en testant !

© Instagram @Adaptemoisitupeux

Au niveau des plateformes de diffusion (iTunes, Spotify etc…), comment ça se passe ?

Il faut d’abord héberger son podcast sur Internet : pour ma part je suis sur Ausha, une plateforme sur laquelle je mets en ligne les épisodes. Pour la diffusion sur iTunes et Spotify, il faut s’inscrire, remplir des formulaires pour soumettre le podcast à la plateforme. Globalement ça ne pose jamais de problème, c’est juste assez long à se mettre en place (jusqu’à une semaine pour iTunes), donc ça peut être compliqué pour le premier épisode, mais ensuite la synchronisation se fait automatiquement entre les plateformes d’écoutes de podcasts. L’idéal est d’être sur le plus de plateformes possibles afin de maximiser le nombre d’auditeurs.

Tu fais des épisodes avec différents intervenants à chaque fois ? 

Pas tout à fait, dans la plupart des épisodes il y a un seul intervenant, soit Pascale, soit Hugo. C’est intéressant parce qu’ils ont tous les deux des goûts différents en matière de livre et des axes de réflexion différents, ça permet de varier les genres des œuvres dont on traite ! Par exemple, Hugo était idéal pour parler des Dents de la Mer, mais à l’inverse Pascale était la mieux placée pour analyser Call Me By Your Name. Ils se complètent bien ! Et bien sûr ce n’est pas un cercle fermé, puisqu’on a eu la chance de te recevoir pour l’épisode sur Frankenstein ☺

Enfin je vais essayer de recevoir d’autres podcasteurs sur certains épisodes : par exemple, si je prépare un épisode sur un titre de Stephen King, je demanderai aux podcasteurs du Roi Stephen (un podcast francophone qui décortique la bibliographie de King) s’ils souhaitent participer !

© Instagram @Adaptemoisitupeux

Et que peux-tu nous dire sur la communauté podcast en général ? 

Jusqu’ici je trouve cette communauté bienveillante et surtout, prête à l’entraide sur plein de sujets, aussi bien la question du matériel que des logos… L’association Podcastéo s’occupe de représenter la communauté du podcast francophone indépendant, et organise des apéros mensuels ainsi que des événements d’enregistrement, cela permet de rencontrer des podcasteurs passionnés et intéressants !

Quels sont tes projets pour le futur d’AMSTP ? C’est top secret ou tu peux nous en parler un peu ? Des choses de prévues à venir ? 

Pour l’instant je souhaite surtout conserver le rythme des enregistrements ! Ma Pile à Lire ne fait que grandir, donc on est loin d’être en rade de titres pour les prochains épisodes. J’aimerais bien faire des titres cultes à la fois de la littérature et du cinéma ! Et sinon le prochain enregistrement aura lieu lors du week-end Lille sous les pods, avec Fanny, créatrice du podcast Passion Médiévistes et qui co-dirige Podcastéo : on va faire un titre culte de notre adolescence alors j’ai très, très hâte !

Des conseils pour ceux qui souhaiteraient se lancer dans l’aventure podcast, mais ne sont pas sûrs d’eux ? 

Si vous avez une bonne idée de podcast (qui n’ait pas été déjà prise si possible), alors foncez ! C’est un média accessible et relativement simple à comprendre, même pour les non-professionnels. Et surtout, envoyez des messages via les réseaux sociaux à Podcastéo si vous avez besoin de conseils concernant le matériel, la durée des épisodes, le nombre d’intervenants…

© Instagram @Adaptemoisitupeux

Enfin, on va terminer avec un petit quizz culturel !

  • Ton livre préféré ? Les Liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos
  • Détesté ? Vernon Subutex de Virginie Despentes… Je sais que tout le monde adore cette série, mais impossible de m’attaquer au tome 2 !
  • Ton film préféré ? La La Land de Damien Chazelle
  • Détesté ? Interstellar de Christopher Nolan (oups)
  • Un écrivain favori ? Pas spécialement !
  • Le livre / film qui a bercé ton enfance ? Harry Potter et l’école des sorciers, évidemment !
  • Un exemple d’adaptation très ratée ? Percy Jackson et le voleur de foudre ! Un roman que j’adorais en étant petite et qui a été massacré dans le film.
  • Et un film qui serait mieux que le livre ? Les Dents de la Mer !
  • Ton genre préféré ? La littérature en général, avec un faible pour les thrillers.
  • Que lis-tu en ce moment ? La Servante Écarlate de Margaret Atwood

*

Merci beaucoup Victoire de t’être prêtée au jeu pour Minimal Trouble. A très bientôt j’espère ! En attendant, vous pouvez retrouver Adapte-moi si tu peux sur Facebook, Instagram, Twitter. N’oubliez pas de vous abonner ! 😉

Laisser un commentaire