Une année se termine : un bilan à dresser ?

Pour ce qui sera probablement l’un des derniers articles de 2017, comment ne pas revenir aux bases de ce blog et parler développement personnel et résolutions ?

Et oui, nous y sommes (presque) : nouvel an, la fin de 2017, le début d’une nouvelle année. Après les fêtes, il est temps de repartir plus déterminé(e) que jamais vers nos objectifs, quels qu’ils soient.

La fin de l’année est aussi l’opportunité de dresser un bilan de ces douze derniers mois. Beaucoup de choses se sont passées de mon côté : emménager à Bordeaux, revenir à Lille, puis vivre dans deux appartements différents à Paris. Finir mes études, conclure mon mémoire de master. Participer à la Foire du Livre de Francfort, mon premier évènement en tant que blogueuse. Trouver un travail (dans un domaine différent de mes études!).  Entrer dans la vie active et adopter un nouveau rythme…

Comme beaucoup, une année chargée donc. Des résolutions sont passées à la trappe, comme souvent. D’autres ont été difficiles à garder et sont encore à moitié tenues. Pourtant, il me semble que dresser un bilan négatif en retrospective ne serait pas bénéfique ou productif.

pexels-photo-707197.jpeg

 

Il est facile de teinter notre vision des choses d’un voile de négativité. Chaque année je vois éclore les posts “je suis bien heureux que se termine cette année, vivement la prochaine” etc. Il serait facile pour moi, malgré tout ce qui m’est arrivé en 2017, de me concentrer uniquement sur le négatif pour me dire “aller, en 2018, ce sera différent!”

Un discours commun, en soit. Cependant, je vous propose de voir les choses d’une façon différente pour 2018. Au lieu de subir, et au lieu de se concentrer sur le négatif, ne serait-il pas plus bénéfique de changer son état d’esprit ? Sa vision des choses ?

Ainsi, je m’octroie le droit de ne pas me juger, de ne pas me rabaisser pour avoir faillit à certains de mes projets en 2017. Parfois, certaines choses sont en dehors de nos contrôle, d’autres fois, on se dirige dans une direction qui n’était pas envisagée quelques mois auparavant. Il suffit juste de l’accepter.

Je n’ai pas autant développé mon blog que je le souhaitais, je n’ai pas pris le temps de me remettre à la guitare malgré mon temps libre, je n’ai lu autant de livres que je le souhaitais, ni voyagé, ou économisé, ou encore fait d’expos. Mais c’est ainsi. Plutôt que de se morfondre sur ce qui est fait, concentrons nous sur ce que nous pouvons faire maintenant pour que cela change.

Faire que chaque décision compte, que chaque choix mène à une personne meilleure. Ne pas ressasser le passé, ni angoisser du futur.

pexels-photo-235970.jpeg

Repartir sur des bases saines avec soi-même pour cette nouvelle année, avec une vision optimiste et réactive est probablement la résolution la plus utile que vous pouvez vous donner. Elle permettra à son tour d’enclencher toute une succession de changements positifs pour 2018, bien plus qu’une simple check liste à respecter jour après jour.

Prendre soin de soi, méditer, faire du yoga, manger sainement, prendre le temps de se reposer, de profiter de ses proches, ne pas se plaindre, s’initier au développement personnel : voilà des objectifs intéressants à vous lancer pour 2018.

Probablement qu’en boostant vos pensées, il vous sera plus facile de vous mettre au sport (car ça fait se sentir bien, plutôt que pour perdre du poids), d’arrêter de fumer (car on a qu’un corps et qu’il faut le protéger), de commencer une chaine youtube, le dessin, ou écrire un livre (en acceptant vos désirs pour mieux les accomplir).

Le hygge, mode de vie cocooning à la danoise où l’on prend soin de soi, est à la mode aujourd’hui. C’est quand même incroyable qu’il ait fallut attendre une mode pour que prendre soin de soi devienne tendance, mais soit. Alors ajoutez un peu de hygge dans votre vie, et surtout votre tête pour 2018 !

14 Replies to “Une année se termine : un bilan à dresser ?”

  1. Je suis d’accord avec ce que tu dis, je vois beaucoup de personnes dire qu’ils ont hâte que cette année se termine car ils pensent aux choses moins gaies. Pourtant il y a tellement de magie dans la vie, il faut juste apprendre à voir autrement.
    De mon côté, je m’étais fixée des objectifs aussi, comme tout le monde et je n’ai pas pu les atteindre pour diverses raisons. Certains ont été atteints,d autres pas du tout car un souci de santé m’a freinée. Mais d’un autre côté ce souci de santé certes très chiant, m’a aussi obligée à ralentir, à apprendre à prendre soin de moi, de lâcher prise sur certaines choses.
    Je suis heureuse que 2017 se termine, mais pas parce que je n’ai pas apprécié, mais parce que j’ai hâte de débuter une nouvelle année remplie de nouvelles découvertes 🙂 Tu as eu une année bien chargée aussi je vois! Au plaisir de te lire et d’ores et déjà une belle année 2018.

    1. Je réponds trèèèèès tardivement à ce commentaire qui était passé dans les mailles du filet ! Merci beaucoup 🙂 J’espère que 2018 se passe bien pour toi !

  2. Je suis totalement d’accord avec toi ! Il ne sert à rien de se flageller parce que l’on n’a pas réussit ses objectifs. Au final, il ne faut pas qu’ils deviennent des boulets, mais des guides, des buts à se fixer pour tenter de se dépasser !
    Il faudrait moi aussi que je lève un peu le pied sur ces objectifs d’ailleurs…
    Si tu veux découvrir mon blog et ses actualités, entre autres, voici ma page Facebook :
    https://www.facebook.com/Eclat.desoit/

    1. C’est marrant je pense qu’au final beaucoup pense pareil (il ne faut pas prendre ses résolutions pour des ordres) mais pour autant c’est difficile de faire en sorte de penser comme tel, si cela fait sens… ravie que tu te retrouves dans mon article en tout cas! Partages 😉 et bien sûr sûr j’irai voir le tien ! ????

      1. Merci beaucoup ! Et moi aussi il faut que je me mette en tête que les objectifs ne doivent pas être des obligations !

        1. Et quels sont ces objectifs ?! 😉

          1. Réussir ma réorientation professionnelle !

          2. Je te souhaite de réussir alors ! Pleins de pensée positives 🙂 de quoi vers quoi?

          3. Je viens de finir ma thèse et je me réoriente en médiation scientifique ! Merci 🙂

  3. Je n’ai pas de regrets pour 2017. Bien sûr que j’ai pas réussi à tenir toutes mes résolutions et oui, certaines choses m’ont manquées. Mais je ne suis pas spécialement heureuse que cette année prenne fin. Je la vois comme une étape dans ma vie, un moment qui m’a permis d’en apprendre plus. Alors, disons que je suis reconnaissante.

    1. Belle philosophie ! 🙂

  4. Ton article m’inspire beaucoup, d’autant plus que je me suis fixée des objectifs, volontairement vagues, pour savoir sur quoi me concentrer. Mais contrairement aux années précédentes, j’ai décidé de devenir actrice de ma vie, de prendre le temps de prendre soin de moi… Je commence le Miracle Morning demain, en espérant que cela m’aide à faire les choses qui me font tant de bien (lecture, écriture mais surtout méditation et yoga).
    Belle année 2018 à toi !

    1. Je suis ravie de t’avoir inspirée pour 2018! Moi aussi je souhaite consacrer davantage de temps à la lecture, l’écriture, la méditation et le yoga, j’adore ça mais j’ai du mal à prendre du temps pour moi quand je travaille.. Belle année ! 😉

  5. […] je vous le disais dans mon précédent post, rien ne sert de s’obstiner à tenir 36 000 résolutions, ces mêmes que l’on oublie […]

Leave a Reply

%d bloggers like this: